Copyright © 2015 Gap The Mind | All rights reserved.

La compagnie


Gap-The-Mind

 

« À demi artiste, à demi oiseau et métaphysicien sans un oui ou un non pour la réalité, si ce n’est à la manière d’un bon danseur, on la reconnaît de temps à autre à la pointe du pied, toujours chatouillé d’un rayon lumineux de bonheur, enjoué, et encouragé même par l’adversité, car l’adversité conserve le chanceux, accrochant une petite bouffonnerie dans le dos de ce qu’il y a de plus sacré ». Nietzsche.

Claudie Gatineau – chorégraphe de la compagnie formée à Cuba en danse contemporaine – créée en 2004 à Rennes Manocaribe qui deviendra Gap The Mind par la suite, une structure de création et de diffusion dans les domaines de la danse, de l’acrobatie et des arts visuels. Les projets précédents réunissaient un orchestre de Jazz Caribéen et des solistes comme Andy Narell et Omar Sosa autour de solo de danse et de performances dansées. Suite à ces collaborations avec Kitsou Dubois, Damien Fournier et Aurélien Bory, Claudie Gatineau privilégie par la suite la mise en place d’un collectif à travers une écriture engagée et esthétique dont le vocabulaire emprunte au registre chorégraphique et acrobatique ainsi qu’au registre des arts visuels. Sa rencontre avec Tiffany Le Jéhan confortera cette recherche expérimentale des points de passage entre la projection et la scène, entre l’image dessinée et le corps en mouvement. Les œuvres questionnent alors les relations du corps immergé dans un univers visuel et sonore décalé ou absurde. Le corps perçu, projeté, transcendé ou suggéré se confronte dans un seul tableau mêlant en direct couleurs sonores et images animées. Une pièce peut ainsi se traduire autant en spectacle vivant qu’en film expérimental.

Le propos de chaque création commence par une recherche séparée des différents univers et se plaît à détourner les matériaux, les repères spatiotemporels et les techniques approchées. Les corps se retrouvent malgré eux dans un espace hybride entre deux, un espace de frottement et de flottement. Les compositions musicales suivent la même démarche et participent pour finir à l’élaboration d’une écriture commune et innovante.
Gap The Mind est une toile qui ne cesse de tisser sa recherche au travers de nombreuses collaborations avec des danseurs, circassiens, comédiens, sculpteurs, vidéastes et scientifiques.

Au-delà de ses activités de créations, la compagnie est très engagée dans l’action culturelle et propose des stages et des cours toute l’année, autour de la danse, des arts du cirque et de la BD.

 



/CRÉATIONS ANTÉRIEURS
Traces d’Elles, 2005, Création autour de Zelda Fitzgerald
Voyage en solitaire, 2007, Création à partir des textes de Bernard-Marie Koltès.
Plaza Mayor, 2008, Création avec Andy Narell et l’orchestre jazz caribéen Plaza Mayor
Underwater Dance, 2012, Chorégraphie aquatique, solo in situ avec composition d’Omar Sosa
Percussive Rituals, 2013, Création solo danse Claudie Gatineau avec orchestre de jazz et Omar Sosa
Citoyen ,2014, création danse et mât chinois avec Imad Baamar
Spiral, 2014, création solo danse Wanjiru Kamuyu

/EN COURS DE DIFFUSION
En corps, 2016, duo de danse acrobatique

/EN COURS DE CRÉATION
Crystal Gap, 2015, danse, cirque, cristal et arts numériques
Combustion, 2016, danse acrobatique et art numérique
Désencordés, 2016, danse et cirque aériens

 

 


Laisser un commentaire



*